28.6.10

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Théoriquement, mais théoriquement seulement, le colonialisme règne en Afrique depuis la Conférence de Berlin (1883-1885) au cours de laquelle quelques États européens, essentiellement l'Angleterre et la France, mais aussi la Belgique, l'Allemagne et le Portugal, se sont partagé le continent tout entier, jusqu'à la libération de l'Afrique dans la seconde moitié du XXe siècle. En fait, la pénétration coloniale a commencé bien plus tôt, dès le XVe siècle, et elle n’a cessé de progresser au cours des cinq siècles suivants. La phase la plus honteuse et la plus brutale de cette conquête fut le commerce des esclaves africains, qui dura plus de trois cents ans. Trois cents ans de traques, de rafles, de poursuites et d'embuscades organisées par des Blancs, souvent avec la complicité d'Africains et d'Arabes. Entassés dans des cales de navires, des millions de jeunes Africains ont été déportés dans des conditions cauchemardesques au-delà de l'océan Atlantique afin d'y édifier, à la sueur de leur front, la richesse et le pouvoir du Nouveau Monde.

 

 

Ryszard Kapuscinski

in Ébène Aventures africaines pp. 31-32

traduit du polonais par Véronique Patte

©Ryszard Kapuscinski,1998/Librairie Plon 2000

 

Imagem encontrada aqui

 

 

link do postPor VF, às 16:03  comentar

De helena cardoso a 29 de Junho de 2010 às 22:36
Sabemos isto tudo de cor, mas nunca é demais ler e ouvir...
Beijos

De Jose a 1 de Agosto de 2010 às 18:36
Os africanos nunca aceitam o facto de os proprios africanos é que os vendiam.Os barcos ficavam na costa e iam pequenos botes negociar com os chefes das tribos a compra dos escravos.Eram povos selvagens sem grande amor ao seu semelhante e ainda hoje o são,mas agora existe tribunais.
Faro

pesquisar neste blog
 
mais sobre mim
Translator
sitemeter
contador sapo