13.5.09

 

 

 

 

Quand les idéologies, les dogmes, les explications globales et définitives du monde sont mises à contribution pour nous réformer et nous apprendre à vivre dans le but de faire notre bonheur — pas pour tout de suite sans doute, mais enfin pour les générations suivantes, toujours pour les générations suivantes — et que l'on se débat avec beaucoup

d'incertitude, de remords et de confusion afin de faire entendre malgré tout sa voix, il est sage de revenir auprès d'Albert Camus pour se sentir un peu plus fort.

Quand l'absurdité de notre destin, l'approche imprévisible et inéluctable de la mort comme seule certitude, l' intolérance, l'injustice et la violence comme réalité quotidienne paralysent le désir d'agir, de créer et de transmettre, il est bon de revenir auprès d'Albert Camus pour éprouver ce qu'est l'envie de vivre.

Quand le soleil d'un soir de mer et l'indifférence d'une grande ville, le plaisir d'une amitié et le côtoiement de la misère, l'élan vers un sourire et un corps, et la tendre et vague satisfaction du désir emplissent l'existence avec des bouts de rêve et des nuages d'inquiétude, il est apaisant de revenir auprès d’Albert Camus pour mieux savoir aimer.

Le beau gosse en imperméable n'est pas venu traîner sa dégaine à la Bogart depuis Alger, la Libération et le Nobel pour qu'on l'endorme sur les pages du Lagarde et Michard, et il n'est pas mort en pleine jeunesse pour qu'on le range hâtivement quelque part entre Rimbaud et James Dean au rayon des destins foudroyés.

Albert Camus nous parle de nous, d'ici et de maintenant; c'est assez simple, en somme, il suffit de lui ouvrir son cœur et son esprit pour vouloir que la seule nouveauté qui vaille toujours est celle d'être fraternel.

 

" Vous savez ce qu’est le

charme: une manière de

s'entendre répondre oui sans

avoir posé aucune question

claire."

 

 

 

 

 

Frédéric Mitterrand

introdução de  Albert Camus, in Destins d'étoiles - volume II

© P.O.L.,Fixot,1991

 

imagem: Albert Camus retratado por Cecil Beaton

link do postPor VF, às 12:12  comentar

De Rosário Sousa Machado a 16 de Maio de 2009 às 10:15
Só pérolas...
tua fã n.º 1
[Error: Irreparable invalid markup ('<br [...] <a>') in entry. Owner must fix manually. Raw contents below.]

Só pérolas... <BR>tua fã n.º 1 <BR class=incorrect name="incorrect" <a>rosarinho</A>

pesquisar neste blog
 
mais sobre mim
Translator
sitemeter
contador sapo